Comment configurer le Condition-based Monitoring avec variateur en quelques étapes seulement

Surveillance de l'état avec un variateur de fréquence - voici comment faire

La surveillance d’état – également connue sous le nom de Condition-based Monitoring (CBM) – fait partie des tendances innovatives dans le domaine de l’automatisation et de la technique des installations. Les utilisateurs utilisent la surveillance conditionnelle avec variateur pour réduire les coûts de maintenance, augmenter la disponibilité et, surtout, optimiser encore davantage les processus existants.

Tout cela repose sur une saisie systématique et fiable des données d’état dans les entraînements des lignes de production. Mais quel est le coût de la collecte de telles données et de la configuration des variateurs de fréquence, par exemple, pour qu’ils fassent office de capteurs dans l’installation ?

Configurer la surveillance conditionnelle avec un variateur étape par étape

Danfoss Drives montre dans une vidéo sur la mise en place du CBM à l’aide du logiciel de commande de mouvement VLT® MCT 10 que cela peut se faire facilement et rapidement et sans trop d’efforts avec les bons outils. Ce logiciel basé sur Windows utilise un plug-in ainsi que des groupes de paramètres supplémentaires dans les variateurs de fréquence VLT® avec firmware supportant CBM, pour activer et paramétrer les fonctions en quelques étapes par code de licence. Dans ce contexte, seule la surveillance des vibrations nécessite un matériel externe sous la forme d’un capteur de vibrations pour collecter les données et émettre les avertissements et alarmes correspondants sur la base de l’évaluation des mesures. Dans la vidéo, vous voyez la procédure pour configurer et paramétrer les grandeurs et les valeurs limites. La vidéo est en anglais, mais des sous-titres en français sont disponibles.

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

PGlmcmFtZSB0aXRsZT0iU3RlcC1ieS1zdGVwIGNvbmRpdGlvbi1iYXNlZCBtb25pdG9yaW5nIHNldC11cCBhbmQgZGVtb25zdHJhdGlvbiIgd2lkdGg9IjgwMCIgaGVpZ2h0PSI0NTAiIHNyYz0iaHR0cHM6Ly93d3cueW91dHViZS1ub2Nvb2tpZS5jb20vZW1iZWQvYWdDaG9UZ0FRR1U/ZmVhdHVyZT1vZW1iZWQmcmVsPTAmZW5hYmxlanNhcGk9MSZvcmlnaW49aHR0cHMlMjUzQSUyNTJGJTI1MkZkaXNjb3Zlci1kcml2ZXMuZGFuZm9zcy5jb20mY29udHJvbHM9MSIgZnJhbWVib3JkZXI9IjAiIGFsbG93PSJhY2NlbGVyb21ldGVyOyBhdXRvcGxheTsgY2xpcGJvYXJkLXdyaXRlOyBlbmNyeXB0ZWQtbWVkaWE7IGd5cm9zY29wZTsgcGljdHVyZS1pbi1waWN0dXJlIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+

Comment un variateur apprend-il ?

Dans le premier épisode de Torque – The Drive Podcast les experts en CBM, Jörg Dannehl et Holger Schmidt expliquent comment et pourquoi un variateur de fréquence apprend et tout ce qui se cache derrière la surveillance conditionnelle avec variateur. Le variateur de fréquence reçoit une nouvelle carte de commande et ne se contente donc plus de réguler l’entraînement, mais détecte également les erreurs. Pour cela, il est important que le variateur apprenne les modèles typiques de l’installation après la mise en service. Entraîné avec suffisamment de données, il lance alors la surveillance. À partir de ce moment, un système de feux de signalisation avertit l’utilisateur en temps réel dès l’apparition d’erreurs. Écoutez et emporter ces connaissances dans votre travail quotidien !

Torque - The Drive Podcast | Épisode 1

Découvrir Danfoss Drives