Le centre informatique de NTT à Francfort a un objectif :
Économiser de l'électricité en refroidissant

La quantité de données dans le monde augmente de manière exponentielle, ce qui entraîne un boom du marché du traitement des données et des centres de données nécessaires à cet effet. Les centres de données modernes sont impensables sans refroidissement en raison de l’extrême densité d’ordinateurs et de leur forte production de chaleur. Tant l’approvisionnement en énergie que le refroidissement sont des facteurs critiques pour le fonctionnement sûr de telles installations. Quoi qu’il en soit, le principe est le suivant : économiser de l’électricité en refroidissant !

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

PGlmcmFtZSB0aXRsZT0iR2VybWFueSBGcmFua2Z1cnQgMSBEYXRhIENlbnRlciB2aXJ0dWFsIHRvdXIgdmlkZW8iIHdpZHRoPSI4MDAiIGhlaWdodD0iNDUwIiBzcmM9Imh0dHBzOi8vd3d3LnlvdXR1YmUtbm9jb29raWUuY29tL2VtYmVkL3RCUDRTQnBwaXgwP2ZlYXR1cmU9b2VtYmVkJnJlbD0wJmVuYWJsZWpzYXBpPTEmb3JpZ2luPWh0dHBzJTI1M0ElMjUyRiUyNTJGZGlzY292ZXItZHJpdmVzLmRhbmZvc3MuY29tJmNvbnRyb2xzPTEiIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvdz0iYWNjZWxlcm9tZXRlcjsgYXV0b3BsYXk7IGNsaXBib2FyZC13cml0ZTsgZW5jcnlwdGVkLW1lZGlhOyBneXJvc2NvcGU7IHBpY3R1cmUtaW4tcGljdHVyZSIgYWxsb3dmdWxsc2NyZWVuPjwvaWZyYW1lPg==

Visite virtuelle

Le campus de centres de données de NTT, Frankfurt 1 Data Center, est l’un des plus grands sites de centres de données avec une surface de 60.000 m² pour la sauvegarde des données, les services de colocation jusqu’aux applications informatiques complexes et les solutions cloud. Les bâtiments sont construits et équipés spécialement pour être utilisés comme centres de données. Le site a été choisi en raison de la sécurité maximale et de la disponibilité de l’infrastructure qu’il offre. Les aspects importants étaient avant tout la mise à disposition sûre de l’électricité, la connexion aux réseaux de données ainsi que la protection contre les risques naturels. Pour répondre à la forte demande des clients, NTT Global Data Centers EMEA GmbH exploite trois sites supplémentaires dans la seule région de Francfort, qui pourront fournir une surface supplémentaire de plus de 50 000 m² à terme.

Le défi réside dans le refroidissement

Outre l’alimentation électrique continue et sûre, l’un des plus grands défis de NTT est l’énorme chaleur dégagée par les ordinateurs fonctionnant 24 heures sur 24, 365 jours par an : outre l’alimentation électrique redondante avec des groupes électrogènes de secours ou des batteries tampon supplémentaires, il est donc nécessaire de prévoir un refroidissement extrêmement fiable et tout aussi efficace des armoires informatiques et de toutes les autres zones critiques. En moyenne, chaque kilowatt de puissance de calcul nécessite entre 0,2 et 0,5 kW de puissance de refroidissement, ce qui explique la taille des installations de refroidissement nécessaires. Afin de rendre le processus de refroidissement aussi sûr et efficace que possible, NTT à Francfort mise sur un refroidissement par air des installations informatiques avec un circuit central d’eau froide pour la distribution à l’intérieur du bâtiment. Des variateurs de fréquence de Danfoss Drives sont notamment utilisés à cet effet. Le concept sophistiqué couvre chaque domaine, de la gestion de l’air de refroidissement à l’intérieur des salles de serveurs à la dissipation de l’énergie thermique dans l’environnement.

Refroidissement sécurisé chez NTT : comment ça marche ?

Christian Tietz, ingénieur commercial chez Danfoss Drives, explique étape par étape comment fonctionne la technique qui refroidit le centre de données de NTT. Écoutez et découvrez comment les variateurs de fréquence prennent en charge la régulation des pompes. Depuis la première mise en service des installations en 2003, ils garantissent toujours un débit optimal et régulent la courbe caractéristique du moteur des pompes à l’aide d’une mesure de pression différentielle. De cette manière, les consommateurs sont alimentés en permanence avec la quantité d’eau froide nécessaire.

L’installation dispose à la fois de centrales de refroidissement de retour qui rejettent de la chaleur ou fournissent de l’eau de refroidissement via l’air extérieur et de machines frigorifiques activables si la différence avec l’air extérieur n’est pas suffisante pendant les périodes chaudes. L’enclenchement se fait par étapes afin de refroidir de la manière la plus efficace possible sur le plan énergétique. Pendant la saison froide, l’air extérieur est souvent suffisant.

Outre les variateurs de fréquence de la série VLT pour les pompes à eau froide et à eau de refroidissement, NTT utilise depuis environ deux ans, en Europe continentale, exclusivement des Danfoss Turbocor comme compresseurs dans les machines frigorifiques installées, afin de pouvoir profiter ici aussi de la régulation de vitesse en continu du variateur installé. L’amélioration considérable de l’efficacité de la charge partielle qui en résulte est l’un des nombreux facteurs qui ont poussé NTT à prendre cette décision.

> 100 000 heures de fonctionnement sans panne

Les convertisseurs de fréquence utilisés optimisent la durée de fonctionnement des pompes en changeant la pompe principale ou les pompes suivantes en fonction du temps de fonctionnement. Tous les composants de l’installation frigorifique sont reliés par Modbus à une centrale de contrôle et sont commandés de manière centralisée par celle-ci. Cela permet également au personnel de service de surveiller à tout moment les états de fonctionnement des différents composants de l’installation. Si jamais la communication entre la centrale de contrôle et les convertisseurs devait être interrompue, les convertisseurs de fréquence passent automatiquement à une vitesse fixe dimensionnée au maximum afin de garantir le refroidissement des serveurs dans tous les cas.

NTT utilise la technologie Danfoss à Francfort depuis la mise en service du centre de données en 2003 : Outre les VLT HVAC Drives FC 102, des VLT 6000 sont encore utilisés dans certaines zones du site. Selon l’exploitant, ils ont dû fonctionner environ 100 000 heures – sans jamais poser de problèmes. Les principales puissances utilisées vont de 11/15 kW à 37 kW, soit une soixantaine de variateurs de fréquence par bâtiment, pour un total d’environ 500-600 unités.

Découvrir Danfoss Drives